Quand nous avons programmé une nouvelle visite à deux voix au Père Lachaise en début d’année, au coeur de l’hiver, nous nous sommes dit que le 22 mai, ce serait très agréable de se promener sous les frondaisons de printemps du plus célèbre cimetière parisien.

Mais la première de cet itinéraire inédit a été baptisée plus qu’on ne l’aurait voulu. La pluie a bien attendu sagement que le groupe entier soit réuni et qu’il ait fait ses premiers pas avant de tomber. Ensuite, c’est monté crescendo jusqu’à subir une véritable tempête devant la tombe de Fabrice Emaer. Sur le cliché vous ne voyez que le guide mais face à lui, 17 personnes vivent la même expérience.

pere lachaise sylvie duquenne2
pere lachaise sylvie duquenne2

Devant la tombe de Jean Weber, un des participants a donné des couleurs appropriées à notre visite en abritant la guide sous son parapluie arc-en-ciel.

Trem-pés ! Nous avons tous fini trem-pés. Pour un baptême, c’est réussi ;-)

Merci à toutes celles et ceux qui nous ont suivi pour découvrir, dans ces conditions, des destins d’homosexuels souvent oubliés.

En onze ans d’existence c’est notre visite la plus mouillée !

Photos : Sylvie Duquenne